Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 00:00

c'est le titre d'un article REMI SUSSAN

 

Son avis sur la créativité : J’avoue personnellement avoir toujours été assez sceptique sur le sujet, en partant du principe que si on innove à partir d’une méthode connue et éprouvée, alors ce n’est plus de l’innovation.

 

son article

 

Mon article

 

Ayant pratiqué des séances de créativité je me souviens que le Velcro, la machine à boule IBM, la montre à quartz sont issues de séances de créativité.

 

il y deux approches pour résoudre un problème.

1 l'approche rationnelle: on part du problème, on reste dans la réalité et on arrive à la solution.

2 l'approche créative; (dans le sens d'utilisation de techniques de créativité)

1er phase : on pose le problème

2 éme phase : on s'éloigne complétement du problème, on produit un maximum d'idées grace au rêves cela sert de stimulis pour les associations futures.

c'est la phase d'éloignement grace au métaphore on contourne le probème.

3 éme phase : comparer les idées produites dans la phase précédente avec la réalité.

c'est lors de cette phase que les associations vont produire des idées cohérente que l'on va comparer au problème posé. c'est une phase de restructuration de notre imagination. dite phase de croisement.

 

obstacles rencontrés en créativité:

a) l'éducation

nous avons des freins du à notre éducation reçue.

il faut passer au delà de ces freins.

ont nous a appris que les autres sont dangereux : l'enfant qui arrive la premiére foi à l'école, ne se méfie de personne. il recoit son premier coup de poing et s'étone de ce qui lui arrive. aux deuxiéme coup de pieds il commence à se méfier des autres et se dit que les autres sont dangereux. toute sa vie il va rester sur ses gardes de peur de prendre un coup.

 

dans une séance de créativité le groupe prend des risques: en partant du principe que les autres ne sont pas dangereux.

 

La raison

 

on nous a appris d'être raisonnable et tout ce qui sort de la "norme" est répréhensible;

nous ne sommes pas cartésiens pour rien, et le seul shéma offert aux Français est thése, Antithése, Synthèse.

Si l'on bouleverse ce processus, l'on devient un détraqué ou en 1968 un hyppie en 2012 une personnalité limite.

dans les séances de créativité, nous déraisonnons.

 

C) l'individualisme

on nous a appris à tous l'art de tuer une idée.

En réunion dés que quelqu'un émetune idée,ily a automatiquement une ou plusieurs personnes pour critiquer, la transformer, la massacrer, en deux mots  :la tuer.  "5 façons de tuer une idée"

Celui qui a émis l'idée, va s'aventurer à en lancer une deuxiéme, elle va suivre vraisemblablement le mêmechemin. A la fin, il se taiera et n'émettera plus aucune idée.

En créativité, nous allons respecter l'opinion des autres en ne tuant pas leur idées.

c'est pour cela que je suis ravi qu'une nouvelle méthode suplémentaire viennent renforcer la boite à outils des techniques de créativité.

Le docteur Anthony McCAFFREY concentre ses recherches sur l'améliorationde la créativité populaire.

La national Science fondation (NSF) lui a attribuéun subvention de deux ans pour e-design destinée a transformer la théorie des logiciels pour que les ingénieurs deviennent plus productif dans leur novations.

il a comme tout chercheur Américain créé sa propre société Aha pour commercialiser son logiciel d'aide à l'innovation et de visualisation de réseau sémantiques

les universités américaine on reçu Le dr Mcaffrey qui leur a démontré que n'inporte qui peut être plus créatif.

site américain recherche.gov noyeau d'exellence en créativité

 

revenons à nos moutons !

Nous avons vue ce qui bloque la créativité !

Voyons les remédes:

 

a) communication:

avoir confiance dans son groupe

apprendre à commubiquer

B) Changement :

le groupe en technique de créativité fait des choses insolites

il rend l'insolite familier et le familier insolite.(définition de Gordon qui a créer une méthode la synectic)

C) créativité:

5 techniques

- les projectives

-les matrices d'Osborn INVENTEUR DU BRAINSTORMING

inconvénients du brain-storming:

il est difficile de ne pas critiquer.

et on ne fait pas délirer un groupe si celui ci n'est pas en confiance.

Gordon va se servir des travaux effectués par l'école de  Californie à la fin de la guerre "école de Palo Alto"

célébre école américaine qui fait avancer la dynamique de groupe

-Le traitement déformant

-La métode individuelle soutenue (m.i.s.)

-La méthode d'identification

 

Osborn crée des lois de fonctionnement d'un groupe en technique de créativité

quatre règles : ne pas critiquer, se laisser aller (« freewheeling »), rebondir (« hitchhike ») sur les idées exprimées et chercher à obtenir le plus grand nombre d'idées possibles sans imposer ses idées

loi que j'ai apprise à l'iae de lille

La loi du silence:

on ne parle pas du travail du groupe.

Loi de la communication

pas d'attitude attentiste "mieux ne vaut pas rester sur votre chaise dans un coin"

Loi d'implication.

pas de voyeur dans le groupe, on n'est pas là pour regarder lecomportement des autres!

Loi de l'insolite:

on fait parfois des choses enfantines acceptez les vous ne risquez rien!

loi d'association

pas de cririque, pas d'analyse La créativité n'est pas une thérapie de groupe, nous ne sommes pas là pour analyser nos phantasme ou nos névroses.

communication sans critique veut dire compréhension et amour de l'autre et non analyse

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by lestoile.over-blog.com - dans créativité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lestoile.over-blog.com
  • Le blog de lestoile.over-blog.com
  • : créativité,émergence,après le chaos de nouvelles possibilités, recherche web marketing, marketing, arts, sciences,société,espace temps, technologie, pouvoir
  • Contact

Créativité,humour,conseil en travaux

Recherche

vidéo arts en travaux

Archives

Technologie en, travaux